Blâmes

Avertissement d'introduction. 

Cette rubrique correspond à un rituel chez les arquebusiers. Il consiste à mettre en avant une petite annecdote sans gravité, mais qui avec humour, donne lieu à un "blâme", sentence exposée si possible avec grandiloquence après avis des membres. Les blâmes doivent être pris au second degré, et ils n'ont pas pour finalité de vexer ou d'humilier nos amis pénalisés, et sont destinés à faire sourire l'équipe et à garder un bon souvenir, de nos petits travers et maladresses.

qui bene amat, bene castigat....

Blâme aux médisants

censuré

Blâme collectif pour des anonymes.

Ce samedi 1er décembre 2018, nous étions réunis pour honorer et adouber notre Grandgousier CHRISTOPHE.

Or certains malfaisants ont ironisé sur un geste, laissant croire que notre ami entretenait des relations coupables avec notre Président     (voir photo).
Ceux -que je ne nommerais pas-, sont de plus ignares ou malintentionnés, tel le Roi Philippe Le BEL faisant le procès des templiers.
Il feignait d'ignorer que ce geste fraternel faisait partie du cérémonial d'intrônisation parmi l'ordre du TEMPLE, rien de plus, mais en tira des conclusions morbides.
Certes certains templiers avouèrent, sous la torture, s'adonner à des geste d'amitié plus profonde... 

Mais nous n'avons aucune photo montrant FRANCIS pratiquant une intronisation plus intime de son cher CHRISTOPHE.

Le doute profite à l'accusé!!!


Si notre Grandgousier nous entraîne dans le plaisir de la bonne chère, rien n'indique qu'il cède aux plaisirs contre nature de la chair.

Que le bûcher punisse les médisants. Que les pseudos juges comparaissent devant Dieu dans l'année et soient maudits jusqu'à la dixième génération.

Blâme à l'encontre de D.CAILLARD

BLAME
 

Pour avoir accepté l'importante mission de façonner des supports de maquettes en bois,

Pour avoir été informé qu'ils seraient distribués à l'élite des Arquebusiers de France, 

Pour avoir réalisé les dits supports, présentant 5 faces honorant le savoir faire et l'esprit solidaire des Arquebusiers de Saint Victor, 

Mais

Pour avoir traitreusement souillé la face cachée de l'objet, avec l'ignominieuse mention "from our fucking President", 

Pour avoir envisagé que notre Président serait ignare en la langue de Shakespeare, et aurait pensé qu'il s'agissait d'un compliment, 

Pour avoir maquillé son forfait en le signant d'un suspect tout trouvé, en la personne d'Yves Lecocq, pourtant innocent cette fois, 

Pour avoir renoncé à la Choucroute du 25 février, date à laquelle le complot fut révélé publiquement, espérant échapper à la divulgation de son agissement coupable, 

Après avis unanime des présents et malgré l'immense mansuétude du Président, un blâme assorti d'un "bouh" le plus vif, est adressé à l'encontre du sieur Caillard qui, de même, devra, genou en terre , implorer le pardon de notre honorable membre Yves Lecocq, 

Bien que ce crime soit généralement passible de la castration,les organes à viser étant déjà trop atrophiés, le Président avisera d'une éventuelle autre  sanction de son choix...

Qu'à jamais la honte engendrée par cette insupportable photo, soit gravée dans les mémoires.